Bienvenue sur le site de la Fédération des transports et de la Logistique FO-UNCP 

Pour lire l'intégralité de nos articles, demandez votre code d'accés via le formulaire contact:                               cliquez ici pour obtenir votre code d'accès

Nous sommes ravis de vous accueillir sur notre site. 

 

Si vous souhaitez adhérer à notre organisation ? Consultez le lien ci-dessous pour connaitre votre Union Départementale.

 

liste des unions départementales

NOUVEAU

Vous pouvez commandez du matériel syndical au couleur de votre fédération sur le lien suivant :LIEN VERS LA BOUTIQUE

PASCAL PAVAGEAU à la RATP

ePaper
Pascal Pavageau, Secretaire Général de Confédération Général du Travail FORCE OUVRIERE rencontrera le 10 octobre 2018 à 14 h 00 les salariés de la RATP.
L’ouverture à la concurrence, les régimes spéciaux de retraite, le devenir du statut du personnel, l’avenir des services publics seront des sujets cruciaux qu’il abordera largement .
VENEZ NOMBREUX !
Bourse du Travail - Annexe Turbigo 67, rue de Turbigo
75003 Paris
Salle : Léon Jouhaux
Métro : Arts-et-métiers ou République

Partager :

TRACT FNTL-FO-UNCP POUR LE 9 OCTOBRE 2018

ePaper
Si tu es content de ton salaire, des taxes qui augmentent sur l’ensemble des produits pétroliers, des hausses constantes sur les produits alimentaires, des hausses sur le logement, de la destruction de notre modèle social, de l’individualisation des droits, de la future contre-réforme de la retraite des morts, de la fin de l’égalité, fin de toutes solidarités, règles et normes qui en découlent. Tu as raison de rester chez toi ou dans l’entreprise qui t’emploie le 9 octobre 2018.Si au contraire, tu veux une hausse significative de ton salaire, la suppression des taxes sur les produits pétroliers qui ne vont faire qu’alourdir les factures d’un plein d’essence/GO et de chauffage, si tu veux combattre cette politique du chacun pour soi, si tu n’approuves pas la contre-réforme de la retraite universelle par points, si tu en as marre de cette politique uniquement tournée vers les plus riches.
Alors, dit STOP, et viens MARCHER avec nous.
Mardi 9 octobre, rejoins les Grèves et Manifestations Interprofessionnelles Privé/Public/Chômeur/Retraité.
Paris le 3 octobre 2018.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :
COMMUNIQUÉ DU CFN

COMMUNIQUE

 

Le Comité Fédéral National de la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP réuni du 19 au 21 septembre 2018 à Châteauroux, fait le constat que la situation des travailleurs, salariés, chômeurs, retraités, précaires, jeunes se dégrade à grande vitesse, notamment depuis les dernières élections présidentielles.

Le CFN a conscience que seule la mobilisation interprofessionnelle peut renvoyer notre président et ses positions ultralibérales sur Jupiter.

Conscient des difficultés à venir : baisse du pouvoir d’achat, des salaires, pensions etretraites, altération des conditions de travail.

Le 9 octobre, le CFN invite l’ensemble des travailleurs, retraités, chômeurs et lajeunesse à se mobiliser en traversant la rue afin que le mouvement soit un franc succès et fasse reculer la politique de ce gouvernement destructeur.
Pour que FO continue plus que jamais à revendiquer l’augmentation des salaires,pensions et retraites, votez massivement FO dans toutes les élections professionnelles.

Fait à Châteauroux, le 21 septembre 2018,

Le Comité Fédéral National

CDP_CFN Châteauroux_21 09 2018.pdf
Document Adobe Acrobat [133.2 KB]

Intervention de Pascal PAVAGEAU au Comité Fédéral National à Châteauroux

Propos honteux et inacceptables !

ePaper
La Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP, dénonce avec force et vigueur les propos tenus par le secrétaire général du syndicat patronal OTRE sur le site internet TRM24 (actu).
Pour ce triste personnage, la solution serait « d’aller recruter du personnel étranger pour les entreprises françaises du transport », pour pallier le manque d’attractivité dit-il !!!
Pour la FNTL FO/UNCP, ce jeune syndicat patronal qui devait à son arrivée « révolutionner la négociation collective » est loin, très loin de la réalité.
A euro constant, les salariés du transport gagnent beaucoup moins qu’il y a 20 ans pour le temps passé au service de l’employeur, les contraintes sont nombreuses : heures de nuit, travail décalé, peu de considération des chargeurs et clients, peu d’évolution de carrière, risques professionnels accrus, pas de permis pro….
Ce jeune syndicat patronal OTRE ferait mieux de se concentrer sur l’attractivité de nos métiers du transport plutôt que d’organiser l’Esclavagisme des temps modernes dans les pays de l’est de l’Europe ! Car c’est cela qui va se passer !! Si ce syndicat patronal OTRE, peu scrupuleux, embauche des salariés des pays de l’Est, ceux-ci se retrouveront en sous capacité de transport et à leur tour embaucheront des Philippins, Indiens, Chinois..pour faire le job à 200 euros par mois !
D’ailleurs, tous les métiers du transport sont touchés par le manque d’attractivité, il n’y a pas que les routiers ! C’est bien un problème conventionnel !
L’entreprise STEF montre l’exemple, les syndicats patronaux FNTR, TLF et CNM aussi en se battant à nos côtés pour un véritable permis de conduire professionnel.
En ce qui concerne la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP, nous ne dialoguerons, ne discuterons, ne négocierons plus avec ce syndicat patronal OTRE, tant que sa Présidente n’apportera pas un démenti formel aux propos tenus par son secrétaire général, M. RIVERA.

Tout simplement honteux et inacceptables !

Paris le 5 septembre 2018,
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :

L'interview qui fache est ici: 

Digitalisation

ePaper
A priori, un mot synonyme de progrès, mais la réalité est tout autre.
Il y a un peu plus d’un an, on nous annonçait à grand renfort de publicité et de tapage médiatique, que dorénavant, il n’y aurait rien de plus simple pour obtenir une carte grise (VL/PL) et/ou un permis de conduire (nouveau/renouvelé).
Qu’il suffirait de se connecter sur le site de la préfecture de son département, remplir les champs adéquats et compter entre 10 et 20 jours pour recevoir les sésames, carte grise et/ou permis de conduire.
Bien entendu, dans le même temps, le Ministère de l’intérieur dégageait vers d’autres services les fonctionnaires exerçant ces missions.
Que se passe-t-il aujourd’hui ?
Le délai moyen de délivrance d’une carte grise est de 3 mois, voire 4 dans certaines préfectures et il en est de même pour les permis de conduire, nouveaux ou renouvelés.
Les conséquences sont nombreuses avec des titres provisoires qui ne restent valables qu’une vingtaine de jours.
Impossible de passer la frontière française avec un titre provisoire dont la validité n’est reconnue que sur le territoire national.
Impossible, normalement, de rouler après l’expiration d’un titre provisoire, sous peine de forte amende.
Cela a engendré cet été des situations ubuesques. Des français en congé ne pouvant pas rouler en dehors de l’hexagone, de même pour les professionnels de la route. Avec un impact financier important pour les salariés, mais aussi les entreprises de transports TRM/TRV.
Et impossible de joindre un fonctionnaire sur le sujet !!!
Normal, ils ont été affectés à d’autres missions !
Pour le Ministère de l’intérieur, « circuler, y’a rien à voir ! » Aucun problème ! RAS.
On peut alors légitimement se demander si l’annonce par le Premier ministre, avec l’aval du Président de la République, du maintien du prélèvement de l’impôt à la source est aussi sécurisé qu’il le prétend et s’il n’y aura pas de bug ??

Paris le 5 septembre 2018,
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :
Accord relatif aux frais de déplacement pour les transports routiers de voyageurs et les entreprises de transport sanitaire
Av n68 du 06.07.2018- Fransp. Personnes [...]
Document Adobe Acrobat [651.2 KB]

L’Europe à contre-sens du progrès social et de la sécurité routière

ePaper
Les résultats du vote en date du lundi 4 juin de la commission TRAN relatifs à la négociation du paquet routier engendre une véritable marche en arrière, tant sur la directive détachement, le cabotage, les repos dans les cabines, que sur les temps de conduite et de repos des conducteurs.
Scandalisées par ces résultats inacceptables, les Organisations Syndicales CFDT Transports et FO transports s'opposent fermement à tout recul social et à tout assouplissement des règles déjà en vigueur.
En cas de validation de ces dispositions lors du vote en plénière sur le paquet routier du 5 juillet par le Parlement Européen, les organisations syndicales CFDT transports et FO transports se mobiliseront dans une action forte et durable contre toutes ces régressions sociales totalement inacceptables et au mépris des usagers de la route.

Partager :

Sécurité routière : Où est la France?

 

 

Alors que les usagers de la route sont pris pour des vaches à laiten permanence avec le prix des carburants, assurances, autoroutes, les 80 km/h, les radars fixes ou mobiles, les contrôles techniques…..nos chers Députés européens, donc le Parlement, s’apprêtent à voter le Paquet Routier Européen.

 

Encore plus de libéralisme au service de quelques-uns, mais surtout une diminution des temps de repos journalier et hebdomadairepour les professionnels de la route.

Bizarrement, sur ces sujets, on n’entend pas les associations de sécurité routière, on n’entend pas le gouvernement, on n’entend pas le délégué interministériel à la sécurité routière, M. Barbe !  

 

Mesdames, Messieurs les Eurodéputés (ées) ; Mesdames, Messieurs les Ministres, M. Barbe, M. le Premier Ministre, M. le Président de la République, la fatigue tue !

 

Si vous laissez passer le Paquet routier en l’état, cela voudra bien dire que vous prenez les usagers de la route uniquement pour une machine à CASH !

 

La France et l’ensemble des Eurodéputés doivent voter NON au nouveau Paquet routier européen ainsi qu’au conseil des Ministres des Transports.

 

LA FATIGUE TUE, ne l’oubliez jamais.

 

 

Paris le 28 mai 2018.

Le Secrétaire Général,

Patrice CLOS.

Sécurité routière: Où est la France??
Vous pouvez télécharger le communiqué ici
2018_05_28_CDP_Sécurité Routière Où est [...]
Document Adobe Acrobat [280.3 KB]

STOP AUX MENSONGES ET AU NON-RESPECT DE LA PAROLE DE L’ETAT

ePaper
Depuis le 4 octobre 2017, les salariés du transport et activités auxiliaires attendent l’extension de l’accord qui sécurise les salaires et les diverses primes dans la Convention Collective ainsi que l’intégration dans le Code des Transports, des frais de route et accords d’amplitude conventionnels.

Malgré plusieurs appels téléphoniques, sms, communiqués, à nos responsables politiques, toujours rien.

Pour rappel, cet accord a été signé par l’ensemble des OP, OS et Directeurs de Cabinet des Ministres du travail et du transport.
Cet accord a été déposé le 9 novembre 2017 pour une extension rapide (3 mois maximum).
A ce jour, toujours rien.

Sur le nouveau Paquet Routier Européen, les salariés du transport sont toujours exclus de la nouvelle directive détachement « à travail égal, salaire égal » : pas pour nous ! Le cabotage passe de 3 jours à 7 jours consécutifs. Les temps de repos journaliers et hebdomadaires sont diminués. Cela est INACCEPTABLE pour la FNTL FO/UNCP !
En ce qui concerne le permis à points, la FNTL FO/UNCP dénonce le non-respect de l’Etat de l’accord 1992.
La délation des employeurs rendue obligatoire et maintenant, la possibilité qui leur est donnée de vérifier en préfecture la validité du permis.
Pour rappel, le permis à points est personnel et non professionnel. Les données ne peuvent donc être vérifiées que par un agent de l’Etat agréé.

Pour la FNTL FO/UNCP, si nous laissons faire sur le sujet du permis à points, pourquoi demain les employeurs n’auraient pas accès aux données personnelles du dossier médical ? Du dossier familial ?...
Pour la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP « STOP, ça suffit ».
La FNTL FO/UNCP appelle l’ensemble des salariés des Transports et Activités Auxiliaires (TRM/TRV/TDF/Sanitaire/Logistique/Déménagement)
à la mobilisation, à partir du dimanche 3 juin 2018, 22H.

STOP aux mensonges. STOP au non-respect de la parole de l’Etat.

Paris le 18 mai 2018.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :

Intervention du secretaire générale au congrès confédéral de Lille.

                 COMMUNIQUE  FEDERAL

NON AUX 80 km/h.

ePaper
Quel est le Français (ou la Française) normal (e) qui ne désirerait pas avoir zéro mort sur nos route ?
A notre connaissance aucun. Pourtant, le Président de la République, le 1er Ministre ainsi que Mr Barbe (délégué interministériel à la sécurité routière) voudraient faire passer l’ensemble des usagers de la route pour des irresponsables, qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. L’erreur est humaine et malheureusement parfois elle coûte des vies, j’en sais personnellement quelque chose puisque la route m’a pris un frère, deux cousins et une nièce qui a été lâchement assassinée en attendant le bus devant son lycée à Blagnac en décembre 2002. Et je n’ai pour autant pas monté une association comme la plupart de ceux qui siègent au sein de la sécurité routière où les professionnels de la route, eux, ne siègent pas. D’ailleurs en parlant d’erreur, le Monsieur Sécurité Routière (Mr Barbe) s’est fait prendre en flagrant délit « de stationnement dangereux » en plein reportage télé et pourtant, lui n’a pas eu droit au 135 € d’amende et 3 points en moins sur son permis ! Il a suffi qu’il dise les mots magiques « je m’excuse ».

Si à la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP nous sommes contre la diminution de la vitesse à 80 km/h, c’est que tout d’abord cela s’appuie sur une expérimentation totalement biaisée, non exemplaire où les professionnels de la route n’ont pas été associés. Ensuite, quand on conduit un véhicule lourd tous les jours sur nos routes de France, on voit ce qu’il s’y passe. Faire rouler des véhicules légers à la même vitesse que des véhicules lourds est, pour nous professionnels de la route, encore plus accidentogène et plus stressant. En effet, beaucoup de VL vont rencontrer des difficultés de dépassement et à la sortie vont se rabattre sur « les moustaches » des véhicules lourds. Cela n’est pas acceptable ! Le gouvernement nous annonce 300 à 400 morts en moins par an sur une expérimentation tronquée, biaisée et non exemplaire ! Alors que nous savons de source sûre que nous pourrions éviter plus de 50 morts par an en supprimant les passages à niveau ! Le drame de Millas et d’autres après ne nous ont-ils rien appris ?

Que font le gouvernement, les régions, les départements quand les routes sont des champs de patates ?
Que font-ils pour équiper nos routes de barrières anti-encastrement ?
RIEN………………..
Ils ne savent que prendre l’argent aux vaches à lait que sont devenus les usagers de la route.
Alors, « Fake News » ou pas ?
Au 1er septembre 2018, l’ensemble de la gestion des radars fixes et mobiles passerait au secteur privé.
Avec en prime, pour la rentrée de septembre, des usagers de la route qui verront environ 300 véhicules radars banalisés se promener sur nos belles routes de France.
La Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP soutient sans réserve la Fédération Française des Motards en Colère et les Associations des Automobilistes dans leurs combats : NON AUX 80 km/h.

Paris le 16 avril 2018.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :

NAO TRM 2018 : JUSTE LES SALAIRES…

ePaper
Le mardi 6 mars se tenait la dernière réunion de négociation des NAO TRM.

Concernant les revendications sur l’ancienneté ouvrier/employé, suppression des jours de carence, journées enfants malades, 13ème mois conventionnel, la partie patronale, à l’unanimité, a rejeté l’ensemble des revendications n’ayant, comme d’habitude, « pas de mandat ». Préférant, comme le prévoient les ordonnances Macron, laisser ces négociations entreprise par entreprise.
Le manque d’attractivité dans nos métiers du transport (conducteur, exploitant, agent de quai…) n’y a rien fait.
La partie patronale, dans son ensemble, porte et portera une lourde responsabilité sur le sujet de l’attractivité de nos métiers du transport.

Concernant le permis professionnel, seule l’OTRE s’est exprimée de façon favorable, alors que le 4 octobre 2017 l’ensemble de la profession du TRM, TLF/FNTR compris, avait émis un avis positif.

Concernant les salaires, la FNTL FO/UNCP obtient le minimum qu’elle est venue chercher, soit +1.5% au 1er avril 2018 sur l’ensemble des coefficients et catégories. Revalorisation au-dessus de celle du SMIC (+1.24 au 01/01/2018) et de l’inflation constatée au début des négociations (+1.2).
Ceci, sans un conflit ni jour de grève.
Il était hors de question pour la FNTL FO/UNCP de faire une année blanche, nous avons obtenu satisfaction, nous signerons donc l’accord salarial.
Cet effort salarial devra bien sûr se poursuivre.
Pour rappel, la FNTL FO/UNCP n’a jamais signé d’accord salarial conventionnel en dessous de l’inflation et donc participé à la smicardisation de nos professions alors que d’autres qui nous critiquent…


Paris le 7 mars 2018.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :

Conducteurs routiers :

Les exclus de l’Europe

Les organisations syndicales ont écrit au Président de la république pour l'interpeller sur la directive détachement et le paquet mobilité.

 

Le courrier et la réponse du Président de la République sont à consulter en cliquant sur ce lien  cliquez ici

Vous trouverez sur ce lien les positions et explications de la FNTL FO/UNCP concernant les Ordonnances Macron, ainsi que la Confédération CGT-FO.

POSITION FO-TRANSPORTS

 

LA RESOLUTION DU BUREAU EXECUTIF FEDERAL DU 19 OCTOBRE 2017 est ici

Protocole d'accord de la branche transports routiers du 04/10/17

ePaper
Vous trouverez dans l'actualité par secteur le Protocole d'accord de la branche routiers et activités auxiliaires du transport sécurisant les dispositions de la convention collective nationales des transports routiers et activités auxiliaire du transport.

Partager :

Vous trouverez sur ce lien une ananlyse point par point de l'impact Avant et Après les ordonnances MACRON

 

Secteur Transports Urbains

 

Les dernières informations sur ce lien:

Création du Syndicat FO – CAPA VTC


La Confédération Force Ouvrière et la Fédération FO Transports se félicitent de la création du Syndicat FO – CAPA VTC.
Fort de l’apport de membres de l’Association des chauffeurs, capacitaires et VTC (CAPA VTC), de la Fédération des exploitants VTC ainsi que de travailleurs de plateformes de transport de personnes, Force Ouvrière se mobilise pour revendiquer une reconnaissance pleine et entière des droits collectifs dont ces travailleurs sont actuellement privés.
FO refuse d’entériner cette zone grise où règne la précarité pour des travailleurs économiquement dépendants mais soi-disant indépendants qui se retrouvent à devoir travailler deux fois la durée légale du travail pour gagner le SMIC.
Pour FO, il ne saurait être question d’instaurer un « statut de la zone grise ». Il convient de laisser ces travailleurs être de véritables indépendants, libres de décider des conditions dans lesquelles ils exercent leur travail et sans le lien de subordination imposé par les plateformes, ou bien de les requalifier en salariés avec les obligations inhérentes à la plateforme qui les emploie (cotisations, SMIC, prise en charge de la TVA, etc.). Il est de la responsabilité de l’Etat de faire respecter la loi et les droits collectifs, de contrôler et de remédier à cette zone de non-droits.
Une conférence de presse visant à présenter les principales revendications du Syndicat FO – CAPA VTC se tiendra le lundi 22 mai à la Confédération en présence de Jean-Claude Mailly, Secrétaire Général.
Paris, le 21 avril 201

Téléchargez le communiqué ici
21-04-17 communiqué FO CAPA VTC[2].pdf
Document Adobe Acrobat [123.0 KB]

L'accord sur la formation professionnelle 

ePaper
l'accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnels dans les secteurs du transport routier et des activités auxiliaires du 12 mai. Il a été signé par les partenaires sociaux de la branche (à l'exception de FO/UNCP)
A lire dans l'onglet formation professionnelle.


Partager :

PERMIS A POINTS : PETITION.

ePaper
Faisant suite au communiqué du jeudi 8 décembre intitulé  PERMIS A POINTS : STOP, CA SUFFIT !, la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP a reçu de nombreux appels téléphoniques de la part de professionnels de la route et autres sur le sujet.
Une demande forte, voire une exigence émerge de la part des professionnels de la route et autres :
A QUAND UN VERITABLE PERMIS DE CONDUIRE PROFESSIONNEL ?
En conséquence de quoi, la Fédération a décidé de lancer une pétition destinée aux professionnels de la route mais aussi à tous ceux qui ont besoin de leur permis de conduire pour pouvoir travailler au quotidien, sur le site : http://www.mesopinions.com/petition/social/permis-conduire-professionnel/ ainsi qu’une pétition vierge de tout logo syndical qui sera téléchargeable sur le site de la Fédération des Transports et de la Logistique FO/UNCP.
Cette préoccupation première d’un permis professionnel sera remise aux candidats à l’élection Présidentielle.

Paris le 12 décembre 2016.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.

Partager :
La pétition est téléchargeable ici
PETITION POUR UN VERITABLE PERMIS DE CON[...]
Document Adobe Acrobat [46.8 KB]

Décret no 2016-1367 du 12 octobre 2016 relatif à la mise en œuvre du compte personnel d’activité est publié pour le consulter cliquez ici

 

accord du 06 mars 2018 NAO

Accord du 6 mars 2018 portant revalorisation des rémunérations conventionnelles dans les entreprises du transport routier de marchandises et activités auxiliaires du transport

 

Avenant N°67 du 4 avril 2018 portant revalorisation des frais de déplacements à compter du 1er mai 2018

 

L'accord du 07 avril 2017 concernant les rémunération a été étendu le 27 décembre 2017

L'arrété concernant les interdictions de circulation des poids lourds de + de 7,5 tonnes a été publié le 28 décembre 2017

 

Arrêté du 21 septembre 2017 modifiant l’arrêté du 29 mai 2009
relatif aux transports de marchandises dangereuses par voies terrestres (dit « arrêté TMD ») 

à lire ici

Déménagement

 

Avenant N°16 du 04 mai 2018 sur les rémunérations conventionnelles dans les entreprises de déménagement.

Accord du 04 mai 2018 portant modernisation des classifications des emplois dans les entreprises de transports de déménagements

 

cliquez ici

TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

ET TRANSPORT DE FONDS

 

COMPTE RENDU DE LA CNIC Transports de fonds du 07 novembre 2017

 

Le Conseil d’État déboute pour la seconde fois la FEDESFI et la FNTV

 

Le Conseil d’État confirme donc bien l’entrée en vigueur au 27 mai 2016 pour les avenants en transport de fonds et de valeurs, et au 1er juin 2016 pour les avenants en transport routier de voyageurs, signifiant ainsi l’application des nouvelles grilles d’ancienneté dans le transport routier de voyageur et le transport routier de fonds et valeurs.

à lire ici

SECTEURS COURSIERS

 

Avenant n°107 du 13 décembre 2016 relatif à la part variable conventionnelle des personnels coursiers

 

Décret no 2016-1232 du 19 septembre 2016 relatif à l’obligation de porter des gants pour les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à      moteur ou de cyclomoteur à lire ici

Secteurs des activités de prestations logistiques

Compte rendu de la réunion du 30 juin ayant pour ordre du jour:

  • NAO

  • présentation de la méthode de classification. 

pour lire le compte rendu c'est ici

Secteurs transports routiers de voyageurs

TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

Avenant n°68 concernant la revalorisation des indemnités de déplacement à compte rdu 1er aout 2018.

 

Arrêté du 5 avril 2018 portant extension de l'accord garantie emploi

 

L'avenant du 5 juillet 2016 concernant les indemnités de déplacement a été étendu le 13 mai 2017 donc applicable par toutes les entreprises de TRV.

lire la suite ici

 

Secteurs transports routiers marchandises, transports routiers de voyageurs, transports sanitaires, transports de fonds et de valeurs, transports de déménagement, activités logistique

 

Compte rendu de la Commission Mixte Paritaire tous secteurs du 15 septembre 2016.

 

cliquez pour lire la suite

La CFDT et la CGC en signant l'avenant 1 du 7 mars 2017 portant modification du décret N° 55-1297 du 3 octobre 1955 exclus de fait la quasi totalité des salariés de la Logistique de la couverture conventionnelle de prévoyance invalidité/décés.

 

Pour en savoir plus suivre ce lien : cliquez ici pour lire la suite

secteur transports sanitaire

Avenant N° 68 concernant la revalorisation des indemnités de déplacement à compter du 1er aout 2018.

 

Victoire complète de la Fédération des Transports et de la Logistique en cour d'appel sur le nettoyage des vétements et sur la feuille de route obligatoire à lire ici

 

Compte rendu de la commission mixte paritaire concernant la revalorisation des indemnités de déplacement dans le secteur Sanitaire et Routier voyageurs

cliquez pour lire la suite

:Secteur RATP:

 

-Profession de foi pour les elections professionnelles à la RATP

- Manifestation devant le STIF pour les conditions de travail durant les fortes chaleurs et la remise en service de la climatisation dans les bus.

-Deux informations en ligne concernant la position de FO RATP envers la loi travail et le bulletin d'information sur les dossier en cours ou passés.cliquez ici pour lire la suite

Secteur activités des déchets:

L'accord du 28 novembre 2017 est enfin étendu vous le trouverez ici

 

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 28 NOVEMBRE 2017

 

Arrêté du 5 octobre 2017 fixant la liste des organisations syndicales reconnues représentatives dans la convention collective nationale des activités du déchet (no 2149) 

 

Compte rendu de la négociation salaire 2017 dans les activités des déchets signé par la Fédération des Transports et de la Logistique FO-UNCP.cliquez ici pour lire la suite

Secteur remontées mécaniques et saisonniers

 

Arrêté du 5 octobre 2017 fixant la liste des organisations syndicales reconnues représentatives dans la convention collective nationale des remontées mécaniques et domaines skia- bles (no 0454) 

 

Le compte rendu de la commission paritaire du 14 juin 2017 peut     être consulté sur le lien ci-dessous

 

cliquez ici pour lire la suite

Secteur des transports urbains de personnes

 

-Grève des transports Urbains Maintenue

 

-Tout ce que vous devez savoir sur l'obligation de préavis, la continuité du service public, la procédure obligatoire avant le dépôt du préavis de grève, l'exercice du droit de grève avec la continuité du service public.  

Cliquez ici pour consulter le document

 

SECTEURS TAXIS et VTC

 

Arrêté du 1er août 2018 modifiant l’arrêté du 6 avril 2017 modifié relatif aux programmes et à l’évaluation des épreuves des examens d’accès aux professions de conducteur de taxi et de conducteur de voiture de transport avec chauffeur

 

Arrêté du 16 février 2018 relatif aux programmes et à l’évaluation des épreuves
de l’examen d’accès à la profession de conducteur de véhicule motorisé à deux ou trois roues

 

4 arrété concernant la formation continue des conducteurs de Taxis et de VTC ont été publié au JO du 1 septembre 2017 A lire dans l'actualité des taxis et VTC

Secteur juridique

 

-Vous y trouverez toute l'actualité juridique.

ainsi qu'une page spéciale ordonnance reformant le code du travail et la mise en place du comité social économique

 

 Pour lire la suite cliquez ici 

UN NOUVEAU REGIME DE PREVOYANCE

ePaper
UN NOUVEAU RÉGIME DE PRÉVOYANCE
POUR LES SALARIÉS DES PROFESSIONS DES TRANSPORTS ET DES ACTIVITÉS DU DÉCHET
Depuis le 1er janvier 2017, ces salariés disposent d’un compte personnel de prévoyance avec :
➜ Des points d’activité acquis depuis le début de leur carrière pour bénéficier de garanties en cas d’invalidité ou d’inaptitude à la conduite.
➜ Des points de solidarité qu’ils peuvent obtenir en suivant des actions de prévention pour accéder à des services d’accompagnement
en cas de sinistre.

Partager :

                                        Nos partenaires

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Fédération FO-UNCP