Bienvenue sur le site de la Fédération des transports et de la Logistique FO-UNCP 

Pour lire l'intégralité de nos articles, demandez votre code d'accés via le formulaire contact:                               cliquez ici pour obtenir votre code d'accès

Nous sommes ravis de vous accueillir sur notre site. 

 

Si vous souhaitez adhérer à notre organisation ? Consultez le lien ci-dessous pour connaitre votre Union Départementale.

 

liste des unions départementales

NOUVEAU

Vous pouvez commandez du matériel syndical au couleur de votre fédération sur le lien suivant :LIEN VERS LA BOUTIQUE

Point sur le 3 juin 2018.

ePaper
La Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP se félicite d’avoir enfin obtenu une réponse du Ministère du Transport suite à son appel à la mobilisation en date du 18 mai.
La FNTL FO/UNCP a donc demandé depuis mardi 22 mai à ses militants, responsables départementaux, DS, DSC leur position concernant l’appel à la mobilisation du 3 juin 2018.
Ceux qui ont répondu, reconnaissent l’urgence de la situation. Tant sur l’application et l’extension de l’accord du 4 octobre 2017 que sur le paquet routier Européen et la directive détachement et le permis à points dont le dernier décret est sorti ce jour.
Les militants de la FNTL FO/UNCP déplorent que l’unité syndicale ne soit pas de mise.
Les militants de la FNTL FO/UNCP exigent que soit mis à la signature immédiate des partenaires sociaux l’accord de transposition conventionnel des dispositions de l’accord du 4 octobre 2017.
Les militants de la FNTL FO/UNCP refusent que les salariés des transports soient considérés comme des sous salariés en ce qui concerne la directive détachement, refusent le paquet routier européen en l’état qui diminue les temps de repos journalier et hebdomadaire, qui augmente la possibilité de passer de trois à sept jours de cabotage continus et qui fait la part encore plus belle au libéralisme le plus total.
Les militants de la FNTL FO/UNCP expriment leur fort mécontentement sur le permis à points qui ne reconnaît pas la spécificité des professionnels du transport. Ceux-ci sont très mécontents que des données personnelles concernant le permis soient accessibles aux employeurs.
La Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP prend acte des positions de ses militants, responsables départementaux des transports, DS et DSC.
La FNTL FO/UNCP ne peut que regretter les états d’âme de la CGT transports en de telles circonstances ainsi que les positions prises par certaines OS (la CFDT étant en congrès confédéral) d’attendre septembre voire octobre pour passer à l’action.
Les résultats de la consultation auprès de nos militants, responsables départementaux des transports, DS et DSC sont les suivants :
Pour 54 % d’entre eux, il n’est pas envisageable de partir à l’action seul, même si la situation est critique pour les salariés des transports et des activités auxiliaires.
Pour 32 % d’entre eux, la situation paraît si critique qu’ils seraient prêts à passer à l’action dès dimanche soir.
Enfin pour 14 % d’entre eux, ils font entièrement confiance à la Fédération pour prendre la bonne décision.
En conséquence, la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP suspend son appel à la mobilisation pour le 3 juin 2018 22 heures.
La FNTL FO/UNCP demande à l’ensemble de ses syndicats de se tenir prêts à l’action.
La FNTL FO/UNCP demande aux syndicats soumis à préavis de grève, de déposer ceux-ci dans les meilleurs délais jusqu’au 31 décembre 2018.

Fait à Paris le 25 mai 2018,
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :

STOP AUX MENSONGES ET AU NON-RESPECT DE LA PAROLE DE L’ETAT

ePaper
Depuis le 4 octobre 2017, les salariés du transport et activités auxiliaires attendent l’extension de l’accord qui sécurise les salaires et les diverses primes dans la Convention Collective ainsi que l’intégration dans le Code des Transports, des frais de route et accords d’amplitude conventionnels.

Malgré plusieurs appels téléphoniques, sms, communiqués, à nos responsables politiques, toujours rien.

Pour rappel, cet accord a été signé par l’ensemble des OP, OS et Directeurs de Cabinet des Ministres du travail et du transport.
Cet accord a été déposé le 9 novembre 2017 pour une extension rapide (3 mois maximum).
A ce jour, toujours rien.

Sur le nouveau Paquet Routier Européen, les salariés du transport sont toujours exclus de la nouvelle directive détachement « à travail égal, salaire égal » : pas pour nous ! Le cabotage passe de 3 jours à 7 jours consécutifs. Les temps de repos journaliers et hebdomadaires sont diminués. Cela est INACCEPTABLE pour la FNTL FO/UNCP !
En ce qui concerne le permis à points, la FNTL FO/UNCP dénonce le non-respect de l’Etat de l’accord 1992.
La délation des employeurs rendue obligatoire et maintenant, la possibilité qui leur est donnée de vérifier en préfecture la validité du permis.
Pour rappel, le permis à points est personnel et non professionnel. Les données ne peuvent donc être vérifiées que par un agent de l’Etat agréé.

Pour la FNTL FO/UNCP, si nous laissons faire sur le sujet du permis à points, pourquoi demain les employeurs n’auraient pas accès aux données personnelles du dossier médical ? Du dossier familial ?...
Pour la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP « STOP, ça suffit ».
La FNTL FO/UNCP appelle l’ensemble des salariés des Transports et Activités Auxiliaires (TRM/TRV/TDF/Sanitaire/Logistique/Déménagement)
à la mobilisation, à partir du dimanche 3 juin 2018, 22H.

STOP aux mensonges. STOP au non-respect de la parole de l’Etat.

Paris le 18 mai 2018.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :

SOUTIEN AUX FONCTIONNAIRES SOUTIEN AUX CHEMINOTS

ePaper
Parce que notre pays est un et indivisible,
Parce qu’un Français qui habite au fin fond de la Creuse ou du Cantal doit avoir les mêmes droits que celui qui vit dans une grande agglomération,
Parce que l’on ne peut avoir une vraie République partout dans notre pays sans un service public fort,
Parce que les mots Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité, Indépendance signifient encore quelque chose pour notre Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP,

La FNTL FO/UNCP soutient sans réserve les luttes des camarades Fonctionnaires et Cheminots.
La FNTL FO/UNCP appelle l’ensemble de ses structures, partout sur le territoire, à la mobilisation le mardi 22 mai et au soutien massif des Cheminots.

La FNTL FO/UNCP sera présente dans le cortège parisien.

Mobilisons-nous, Mobilisez-vous pour défendre nos valeurs, notre vision pour notre pays.
Disons STOP au Libéralisme Total.
Disons STOP à la vision anglo-saxonne que nous préparent nos élites.

La France et les Français ont des valeurs à défendre, alors le mardi 22 mai, nous serons mobilisés partout sur le territoire avec un slogan STOP.


Paris le 15 mai 2018.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :

Intervention du secretaire générale au congrès confédéral de Lille.

Chers camarades bonjour,

 Je vous apporte le salut fraternel de la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique.

Des grognards fidèles à l’organisation syndicale CGT FORCE OUVRIERE, en ses valeurs de liberté et d’indépendance, à la charte d’Amiens en ce 70 ème anniversaire de la CGT-FO.

Mais puisque nous sommes la vraie CGT, nous pouvons estimer avoir 123 ans. Eh oui mes camarades, 23 septembre 1895 à Limoges, on ne peut pas renier son histoire, ni les grognons râleurs quand les choses ne vont pas.

J’aurai d’abord une grosse pensée, avec le soutien des camarades de la Fédération, pour tous les camarades et les étudiants qui luttent contre toutes les formes d’injustice.

Je tiens à vous préciser aujourd’hui que nous ne sommes ni traîtres, ni Mélenchonistes, ni Trotskistes, ni Anarchistes, ni Chevaliers, comme certains d’entre nous ont été qualifiés. Je n’ai pas cité Socialiste, car des vrais il n’en existe plus.

Par contre, j’ignorai qu’au sein de notre confédération l’ensemble de ces appartenances évoquaient des maladies.

Mes camarades, les mandats que je porte en tant que Secrétaire Général de la FD Transports ont été validés par la Commission Exécutive Fédérale et confirmés par le Bureau Exécutif du 18 avril dernier.

Il ne s’agit pas pour notre Fédération de se prononcer sur la « carrière » du secrétaire général de notre confédération, qui quittera ses fonctions le 27 avril matin.

Non mes camarades, puisque les précédents rapports ont été validés lors des différents congrès.

Mais bel et bien de donner notre avis sur les trois années écoulées.

Je rajouterai qu’à la Fédération des Transports, nous n’avons jamais été dupes lorsque nous entendions « le bureau confédéral à l’unanimité ». Nous savions que ce n’était la décision que de quelques-uns, voire d’un seul homme.

Mes camarades, nous estimons à la Fédération des Transports que durant ce mandat qui s’achève, les salariés de ce pays ont perdu plus de 80 ans d’acquis sociaux.

Que les politiques sociales menées par les différents gouvernements, l’actuel compris, nous conduisent tout droit vers l’individualisme le plus total dans tous les domaines, que cela soit pour les salariés du privé comme du public.

Et nous ! Qu’avons-nous fait ?

Sur la Loi EL KHOMRI 49.3, 16 jours de grèves et de manifestations. 5 jours de grèves consécutifs pour les routiers FO et CGT qui ont conduit le gouvernement de l’époque à signer un accord avec la garantie des heures supplémentaires à 25 et 50 %.

La lutte a payé pour les routiers.

Mais dans ce conflit, nous estimons à la Fédération que nous n’avons pas pu aller au bout de notre lutte, alors que des camarades dans les FD, les UD résistaient encore, la confédération a décidé de stopper le combat.

Allant même jusqu’à désavouer notre Fédération qui voulait poursuivre des actions durant l’Euro de Foot 2016.

Pourquoi ?

Les beaux jours arrivant ?

La peur de perdre de la représentativité ?

La Loi EL KHOMRI est mauvaise pour les salariés, nous devons continuer de la combattre par tous les moyens mes camarades et nous en demandons toujours son abrogation.

Et puis, la MACROMANIA généralisée est arrivée dans notre pays en 2017. Certains ont été ensorcelés par JUPITER lui-même.

Alors ! Ceci expliquerait-il les positions de notre confédération ?

Ce qui est sûr, c’est que cela a eu un impact important, qui perdure dans les relations sociales.

Et bien évidement, la énième contre-réforme du code du travail les Ordonnances Macron, alors même que les effets de la précédente Loi ne sont pas encore totalement en application.

On nous a appris dans les stages confédéraux, fédéraux, départementaux : REVENDIQUER/ NEGOCIER/ CONTRACTER quand cela est possible sinon, le rapport de force s’impose.

Le mot CONCERTATION ne fait pas partie de notre vocabulaire syndical.

Les cheminots en savent quelque chose, les fonctionnaires, les étudiants et bien d’autres encore !

Ce gouvernement dialogue, concerte mais dans la réalité ne négocie jamais.

 

L’incompréhension de la position du secrétaire général confédéral sur les ordonnances Macron, vient du fait que le socle, la base même de cette concertation est la Loi EL KHOMRI.

Nos adhérents et militants ont été déboussolés.

En effet, comment nous avoir demandé de lutter avec autant de force et de moyens contre cette LOI et après de la part de la confédération nous dire NON ? Pas question de descendre dans la rue, pas de manif, pas de grève contre les ordonnances.

La Fédération a pris ses responsabilités fin juin 2017 par un mandat clair de la commission exécutive fédérale.

Non aux ordonnances Macron, non à l’assouplissement des règles de licenciement, non à la flexibilité accrue, non à la fin programmée des Prud’hommes, non à la forfaitisation aux PDH, non à l’inversion de la hiérarchie des normes, non à la mort programmée des organisations syndicales, non aux salariés kleenex jetables et corvéables à merci, non à la fin des droits collectifs.

Si nous étions la seule structure de FO à appeler à la grève et à la manifestation en cette fin juin, le 12 septembre 2017, plus de 80 unions départementales et 10 fédérations FO étaient dans la rue.

Les explications de notre secrétaire général Jean-Claude n’y ont rien fait ! 3 colonnes à la une, positions Macron, évitées par FO et résultats finaux.

Pour les adhérents et militants de l’organisation, comme pour les salariés, seul le résultat final compte.

 

 Alors oui mes camarades, nous pouvons être fiers de la position prise par le Comité Confédéral National fin septembre 2017.

Fiers d’avoir démontré que la démocratie syndicale s’applique bien à Force Ouvrière à toutes et tous, aujourd’hui, comme hier et comme demain encore.

En ce qui concerne la Fédération des Transports et ses syndicats, nous avons combattu du mieux que nous pouvions les ordonnances Macron, par un conflit des routiers avec les camarades de la CGT.

Sans aucun soutien formel de la confédération dont le secrétaire général, la veille du conflit, disait à la télévision dans l’émission le Grand Jury RTL/BFM « je n’approuve pas ce conflit, j’aurais conseillé à son secrétaire général de faire autrement ».

Mes camarades, le 4 octobre 2017 nous avons signé un accord au ministère du transport.

Accord qui sauvegarde toute la partie salaire, primes diverses, frais de route pour 700 mille salariés.

Accord qui a donné un vrai coup de canif dans les ordonnances Macron.

Accord qui a permis à d’autres branches de s’y engouffrer.

Contrairement à ce que l’on nous rabâche depuis des mois, la lutte encore une fois a payé !

Et je dis aux camarades cheminots, d’Air France, aux fonctionnaires, aux salariés de carrefour, aux étudiants « ne lâchez pas, la lutte paye toujours ».

Nous n’oublions pas à la Fédération que les ordonnances Macron existent toujours, qu’elles sont néfastes pour les salariés et les organisations syndicales. Nous en demandons l’abrogation totale.

Sous prétexte de sauver le paritarisme à tout prix, les positions de notre secrétaire général ont conduit la confédération à accepter encore plus d’individualisation des droits et de responsabilisation individuelle.

2 exemples : la formation et le chômage.

Je tiens ici à rendre hommage à Hubert RAGUIN, qui nous a adressé un superbe courrier, nous expliquant et démontrant pourquoi il ne fallait pas apposer la signature de FO sur l’accord formation professionnelle.

Malheureusement, nous connaissons la suite qui en a été donnée.

Sur le rapport de trésorerie, il persiste un problème de reversion de fonds entre notre Fédération et la confédération.

Je n’oublie pas que des camarades du bureau confédéral vont passer la main, soit pour aller vers une retraite bien méritée, soit pour voguer vers d’autres mers. Michelle, Marie-Alice, Anne, Jocelyne, Andrée au revoir et merci.

Jean-Claude, nous savons déjà que tu seras occupé avec l’Europe.

Après, FAKE NEWS ou pas ?

Une boite de conseil aux entreprises et certainement une continuation dans l’apprentissage des jeunes.

 

 

Hier, nous étions fiers d’être Force Ouvrière avec la confédération, les fédérations, les unions départementales et les syndicats.

Aujourd’hui, nous sommes fiers d’être Force Ouvrière avec les fédérations, les unions départementales et les syndicats.

Demain, j’espère que nous serons fiers d’être Force Ouvrière avec la confédération, les fédérations, les unions départementales et les syndicats.

Mes camarades, vous l’aurez compris, la Fédération des Transports et de la Logistique ne votera pas le rapport d’activité.

La Fédération des Transports et de la Logistique s’abstiendra sur le rapport financier.

La Fédération a informé ses syndicats ses positions.

Ils sont bien évidement libres de voter selon leurs propres convictions.

VIVE LA CGT FORCE OUVRIERE.

VIVE LA FEDERATION DES TRANSPORTS ET DE LA LOGISTIQUE.

 

 

 

 

                 COMMUNIQUE  FEDERAL

NON AUX 80 km/h.

ePaper
Quel est le Français (ou la Française) normal (e) qui ne désirerait pas avoir zéro mort sur nos route ?
A notre connaissance aucun. Pourtant, le Président de la République, le 1er Ministre ainsi que Mr Barbe (délégué interministériel à la sécurité routière) voudraient faire passer l’ensemble des usagers de la route pour des irresponsables, qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. L’erreur est humaine et malheureusement parfois elle coûte des vies, j’en sais personnellement quelque chose puisque la route m’a pris un frère, deux cousins et une nièce qui a été lâchement assassinée en attendant le bus devant son lycée à Blagnac en décembre 2002. Et je n’ai pour autant pas monté une association comme la plupart de ceux qui siègent au sein de la sécurité routière où les professionnels de la route, eux, ne siègent pas. D’ailleurs en parlant d’erreur, le Monsieur Sécurité Routière (Mr Barbe) s’est fait prendre en flagrant délit « de stationnement dangereux » en plein reportage télé et pourtant, lui n’a pas eu droit au 135 € d’amende et 3 points en moins sur son permis ! Il a suffi qu’il dise les mots magiques « je m’excuse ».

Si à la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP nous sommes contre la diminution de la vitesse à 80 km/h, c’est que tout d’abord cela s’appuie sur une expérimentation totalement biaisée, non exemplaire où les professionnels de la route n’ont pas été associés. Ensuite, quand on conduit un véhicule lourd tous les jours sur nos routes de France, on voit ce qu’il s’y passe. Faire rouler des véhicules légers à la même vitesse que des véhicules lourds est, pour nous professionnels de la route, encore plus accidentogène et plus stressant. En effet, beaucoup de VL vont rencontrer des difficultés de dépassement et à la sortie vont se rabattre sur « les moustaches » des véhicules lourds. Cela n’est pas acceptable ! Le gouvernement nous annonce 300 à 400 morts en moins par an sur une expérimentation tronquée, biaisée et non exemplaire ! Alors que nous savons de source sûre que nous pourrions éviter plus de 50 morts par an en supprimant les passages à niveau ! Le drame de Millas et d’autres après ne nous ont-ils rien appris ?

Que font le gouvernement, les régions, les départements quand les routes sont des champs de patates ?
Que font-ils pour équiper nos routes de barrières anti-encastrement ?
RIEN………………..
Ils ne savent que prendre l’argent aux vaches à lait que sont devenus les usagers de la route.
Alors, « Fake News » ou pas ?
Au 1er septembre 2018, l’ensemble de la gestion des radars fixes et mobiles passerait au secteur privé.
Avec en prime, pour la rentrée de septembre, des usagers de la route qui verront environ 300 véhicules radars banalisés se promener sur nos belles routes de France.
La Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP soutient sans réserve la Fédération Française des Motards en Colère et les Associations des Automobilistes dans leurs combats : NON AUX 80 km/h.

Paris le 16 avril 2018.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :

La FNTL FO/UNCP soutien et solidaire des Cheminots.

ePaper
La Fédération Nationale des Transports et de la Logistique apporte son entier soutien comme hier, aujourd’hui, demain et après-demain solidaire du combat engagé par la Fédération FO Cheminots et ses syndicats.

Oui a un service public des Transports de personnes et de marchandises de qualité sur tout le territoire, non à la marchandisation des usagers, non aux déserts territoriaux.

Le flot de conneries dites sur les cheminots sont impressionnantes depuis plus d’un mois maintenant, jusqu’à un député de la LREM (à qui on appuie sur le nez, il y a encore du lait qui en sort et qui ne connait pas le vrai sens du mot travail) qui invente des mots de notre belle langue française.

A la FNTL FO/UNCP nous sommes tous issus d’entreprises du privé et nous ne sommes en aucun cas jaloux des salariés sous statuts publics. Bien au contraire, si nous pouvions améliorer les conditions de travail et de rémunération des salariés de nos branches en les rapprochant au maximum des agents sous statuts nous n’hésiterions pas une seule seconde.

Faire supporter aux cheminots une dette qui n’est pas la leur en échange d’autres choses et quand même assez oser et gonfler. La Troïka (BCE/CE/FMI), les différents politiques depuis 30 ans en sont bien les principaux responsables. Le FRET SNCF en est l’exemple criant.

Faire croire aux cheminots qu’ils seront protégés par leur Convention Collective, là aussi c’est vraiment se foutre de la gueule du monde ! À quoi servent alors les Ordonnances Macron qui permettent de déroger par accord d’entreprise au Code du Travail, à la Convention Collective ?

Demain, après les cheminots, à qui le tour ? La RATP ? Les 3 autres versants de la fonction publique ? Les filiales de la SNCF que sont GEODIS, KEOLIS ?

Pour la FNTL FO/UNCP, une concertation n’est en aucun cas une négociation, nous en avons vu le résultat avec les Ordonnances Macron sur le Code du Travail ! Et même, quand il y a négociation et accord entre les OS/OP et le gouvernement (accord du 4 octobre 2017 du Transport Routier), celui-ci n’est pas respecté. Car plus de 6 mois après cet accord, il n’est toujours pas étendu et les dispositions spécifiques sur les frais de route toujours pas intégrées dans le Code du Transport. Et cela pose un gros problème de confiance vis-à-vis du pouvoir politique.
Faudra-t-il que la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP appelle à entrer dans la danse ?

SOUTIEN ET SOLIDAIRE DES CHEMINOTS/ SOUTIEN ET SOLIDAIRE DE LA FEDERATION FO CHEMINOTS.

Paris le 6 avril 2018.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :

NAO TRM 2018 : JUSTE LES SALAIRES…

ePaper
Le mardi 6 mars se tenait la dernière réunion de négociation des NAO TRM.

Concernant les revendications sur l’ancienneté ouvrier/employé, suppression des jours de carence, journées enfants malades, 13ème mois conventionnel, la partie patronale, à l’unanimité, a rejeté l’ensemble des revendications n’ayant, comme d’habitude, « pas de mandat ». Préférant, comme le prévoient les ordonnances Macron, laisser ces négociations entreprise par entreprise.
Le manque d’attractivité dans nos métiers du transport (conducteur, exploitant, agent de quai…) n’y a rien fait.
La partie patronale, dans son ensemble, porte et portera une lourde responsabilité sur le sujet de l’attractivité de nos métiers du transport.

Concernant le permis professionnel, seule l’OTRE s’est exprimée de façon favorable, alors que le 4 octobre 2017 l’ensemble de la profession du TRM, TLF/FNTR compris, avait émis un avis positif.

Concernant les salaires, la FNTL FO/UNCP obtient le minimum qu’elle est venue chercher, soit +1.5% au 1er avril 2018 sur l’ensemble des coefficients et catégories. Revalorisation au-dessus de celle du SMIC (+1.24 au 01/01/2018) et de l’inflation constatée au début des négociations (+1.2).
Ceci, sans un conflit ni jour de grève.
Il était hors de question pour la FNTL FO/UNCP de faire une année blanche, nous avons obtenu satisfaction, nous signerons donc l’accord salarial.
Cet effort salarial devra bien sûr se poursuivre.
Pour rappel, la FNTL FO/UNCP n’a jamais signé d’accord salarial conventionnel en dessous de l’inflation et donc participé à la smicardisation de nos professions alors que d’autres qui nous critiquent…


Paris le 7 mars 2018.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.


Partager :

Notre ami et camarade Robert DUFOUR, nous a quitté le mercredi 14 février.

Robert fut d’abord DS puis DSC chez Danzas, élu pendant de nombreuses années au CFN, à la CEF, puis au bureau de la Fédération dont il devint Trésorier Général. Pendant de nombreuses années aussi, il a formé des centaines de militants de la Fédération au château de la Brévière. Il quitta ses fonctions en 2007, suite à un différend avec la Fédération.

Il fut pendant des années à l’UL de DUNKERQUE et bien évidement Secrétaire des Transports au sein de cette même Union Locale.

A son épouse Pierrette, ses enfants, au nom de l’ensemble des camarades de la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP, je leur présente mes plus sincères et respectueuses condoléances.

Aux camarades de l’UL de Dunkerque, de l’UL Transports, à son ami Marc FOURCROY, nous nous associons à votre douleur et votre peine. Soyez fiers du travail accompli par Robert dont vous continuez l’œuvre aujourd’hui.

Paris le 15 février 2018.

Le Secrétaire Général,

Patrice CLOS.

PS : le recueillement aura lieu le lundi 19 février 2018 à 10h45, au Centre Funéraire Grand Littoral de Dunkerque.

Edito de la FNTL FO-UNCP
Edito Robert Dufour.pdf
Document Adobe Acrobat [328.7 KB]

Conducteurs routiers :

Les exclus de l’Europe

Les organisations syndicales ont écrit au Président de la république pour l'interpeller sur la directive détachement et le paquet mobilité.

 

Le courrier et la réponse du Président de la République sont à consulter en cliquant sur ce lien  cliquez ici

Vous trouverez sur ce lien les positions et explications de la FNTL FO/UNCP concernant les Ordonnances Macron, ainsi que la Confédération CGT-FO.

POSITION FO-TRANSPORTS

 

LA RESOLUTION DU BUREAU EXECUTIF FEDERAL DU 19 OCTOBRE 2017 est ici

Protocole d'accord de la branche transports routiers du 04/10/17

ePaper
Vous trouverez dans l'actualité par secteur le Protocole d'accord de la branche routiers et activités auxiliaires du transport sécurisant les dispositions de la convention collective nationales des transports routiers et activités auxiliaire du transport.

Partager :

Vous trouverez sur ce lien une ananlyse point par point de l'impact Avant et Après les ordonnances MACRON

Notre camarade Christophe Coussi est décédé le 6 mai 2017

ePaper
En ce samedi 6 mai 2017, notre camarade Christophe COUSSI est parti rejoindre son compagnon de route Gérard APRUZZESE.
Il a lutté pendant des années contre la maladie, mais cette fois-ci, elle a été plus forte que lui. Il n'avait
que 55 ans
Pour ceux qui ne le connaissaient pas, Christophe était quelqu'un de très intelligent, doté d'une mémoire phénoménale. Il aurait pu prétendre au poste de Secrétaire Général de notre Fédération, il en avait largement les capacités mais la maladie a stoppé certainement son destin.
Le parcours de Christophe au sein de la Fédération est normal, d'abord élu au CFN, puis à la CE de la Fédération, en 2002 il intègre le Bureau Fédéral élargi, en 2005 il devient Trésorier Général Adjoint. Christophe a été pendant de nombreuses années administrateur à l'OPCA Transports (formation), chez D/O aujourd'hui Klésia (CFA/CARCEPT/PREVOYANCE) mais aussi à l'AFT/IFTIM. Il a aussi fait partie pendant des années de la délégation fédérale qui allait négocier en commission paritaire. Et pendant tout ce temps et jusqu'à son décès, il a été Secrétaire Général de l'USDT 37. Sans oublier les Transports Pivoin où il a été Secrétaire du syndicat et DS.
A son épouse, ses enfants, au nom de l'ensemble des camarades de la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique, je présente mes plus sincères et respectueuses condoléances.
Aux camarades de l'USDT 37, de l'UD 37, à Gérard GUERIN son ami de toujours, nous nous associons à votre grande douleur et votre peine, soyez forts.
Repose en paix cher camarade.

Paris le 10 mai 2017.

Le Secrétaire Général,
Patrice Clos

Partager :

Création du Syndicat FO – CAPA VTC


La Confédération Force Ouvrière et la Fédération FO Transports se félicitent de la création du Syndicat FO – CAPA VTC.
Fort de l’apport de membres de l’Association des chauffeurs, capacitaires et VTC (CAPA VTC), de la Fédération des exploitants VTC ainsi que de travailleurs de plateformes de transport de personnes, Force Ouvrière se mobilise pour revendiquer une reconnaissance pleine et entière des droits collectifs dont ces travailleurs sont actuellement privés.
FO refuse d’entériner cette zone grise où règne la précarité pour des travailleurs économiquement dépendants mais soi-disant indépendants qui se retrouvent à devoir travailler deux fois la durée légale du travail pour gagner le SMIC.
Pour FO, il ne saurait être question d’instaurer un « statut de la zone grise ». Il convient de laisser ces travailleurs être de véritables indépendants, libres de décider des conditions dans lesquelles ils exercent leur travail et sans le lien de subordination imposé par les plateformes, ou bien de les requalifier en salariés avec les obligations inhérentes à la plateforme qui les emploie (cotisations, SMIC, prise en charge de la TVA, etc.). Il est de la responsabilité de l’Etat de faire respecter la loi et les droits collectifs, de contrôler et de remédier à cette zone de non-droits.
Une conférence de presse visant à présenter les principales revendications du Syndicat FO – CAPA VTC se tiendra le lundi 22 mai à la Confédération en présence de Jean-Claude Mailly, Secrétaire Général.
Paris, le 21 avril 201

Téléchargez le communiqué ici
21-04-17 communiqué FO CAPA VTC[2].pdf
Document Adobe Acrobat [123.0 KB]

L'accord sur la formation professionnelle 

ePaper
l'accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnels dans les secteurs du transport routier et des activités auxiliaires du 12 mai. Il a été signé par les partenaires sociaux de la branche (à l'exception de FO/UNCP)
A lire dans l'onglet formation professionnelle.


Partager :

PERMIS A POINTS : PETITION.

ePaper
Faisant suite au communiqué du jeudi 8 décembre intitulé  PERMIS A POINTS : STOP, CA SUFFIT !, la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP a reçu de nombreux appels téléphoniques de la part de professionnels de la route et autres sur le sujet.
Une demande forte, voire une exigence émerge de la part des professionnels de la route et autres :
A QUAND UN VERITABLE PERMIS DE CONDUIRE PROFESSIONNEL ?
En conséquence de quoi, la Fédération a décidé de lancer une pétition destinée aux professionnels de la route mais aussi à tous ceux qui ont besoin de leur permis de conduire pour pouvoir travailler au quotidien, sur le site : http://www.mesopinions.com/petition/social/permis-conduire-professionnel/ ainsi qu’une pétition vierge de tout logo syndical qui sera téléchargeable sur le site de la Fédération des Transports et de la Logistique FO/UNCP.
Cette préoccupation première d’un permis professionnel sera remise aux candidats à l’élection Présidentielle.

Paris le 12 décembre 2016.
Le Secrétaire Général,
Patrice CLOS.

Partager :
La pétition est téléchargeable ici
PETITION POUR UN VERITABLE PERMIS DE CON[...]
Document Adobe Acrobat [46.8 KB]

Décret no 2016-1367 du 12 octobre 2016 relatif à la mise en œuvre du compte personnel d’activité est publié pour le consulter cliquez ici

L'accord du 07 avril 2017 concernant les rémunération a été étendu le 27 décembre 2017

 

accord du 07 avril 2017 NAO

Accord du 7 avril 2017 portant revalorisation des rémunérations conventionnelles dans les entreprises du transport routier de marchandises et activités auxiliaires du transport

 

L'arrété concernant les interdictions de circulation des poids lourds de + de 7,5 tonnes a été publié le 28 décembre 2017

 

Arrêté du 21 septembre 2017 modifiant l’arrêté du 29 mai 2009
relatif aux transports de marchandises dangereuses par voies terrestres (dit « arrêté TMD ») 

à lire ici

Déménagement

 

Avenant N°15 du 15 mai 2017 sur les rémunérations conventionnelles dans les entreprises de déménagement.

cliquez ici

TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

ET TRANSPORT DE FONDS

 

COMPTE RENDU DE LA CNIC Transports de fonds du 07 novembre 2017

 

Le Conseil d’État déboute pour la seconde fois la FEDESFI et la FNTV

 

Le Conseil d’État confirme donc bien l’entrée en vigueur au 27 mai 2016 pour les avenants en transport de fonds et de valeurs, et au 1er juin 2016 pour les avenants en transport routier de voyageurs, signifiant ainsi l’application des nouvelles grilles d’ancienneté dans le transport routier de voyageur et le transport routier de fonds et valeurs.

à lire ici

SECTEURS COURSIERS

 

Avenant n°107 du 13 décembre 2016 relatif à la part variable conventionnelle des personnels coursiers

 

Décret no 2016-1232 du 19 septembre 2016 relatif à l’obligation de porter des gants pour les conducteurs et les passagers de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à      moteur ou de cyclomoteur à lire ici

Secteurs des activités de prestations logistiques

Compte rendu de la réunion du 30 juin ayant pour ordre du jour:

  • NAO

  • présentation de la méthode de classification. 

pour lire le compte rendu c'est ici

Secteurs transports routiers de voyageurs

TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

 

L'avenant du 5 juillet 2016 concernant les indemnités de déplacement a été étendu le 13 mai 2017 donc applicable par toutes les entreprises de TRV.

lire la suite ici

 

Secteurs transports routiers marchandises, transports routiers de voyageurs, transports sanitaires, transports de fonds et de valeurs, transports de déménagement, activités logistique

 

Compte rendu de la Commission Mixte Paritaire tous secteurs du 15 septembre 2016.

 

cliquez pour lire la suite

La CFDT et la CGC en signant l'avenant 1 du 7 mars 2017 portant modification du décret N° 55-1297 du 3 octobre 1955 exclus de fait la quasi totalité des salariés de la Logistique de la couverture conventionnelle de prévoyance invalidité/décés.

 

Pour en savoir plus suivre ce lien : cliquez ici pour lire la suite

secteur transports sanitaire

Compte rendu de la commission mixte paritaire concernant la revalorisation des indemnités de déplacement dans le secteur Sanitaire et Routier voyageurs

cliquez pour lire la suite

:Secteur RATP:

 

-Manifestation devant le STIF pour les conditions de travail durant les fortes chaleurs et la remise en service de la climatisation dans les bus.

-Deux informations en ligne concernant la position de FO RATP envers la loi travail et le bulletin d'information sur les dossier en cours ou passés.cliquez ici pour lire la suite

Secteur activités des déchets:

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 28 NOVEMBRE 2017

 

Arrêté du 5 octobre 2017 fixant la liste des organisations syndicales reconnues représentatives dans la convention collective nationale des activités du déchet (no 2149) 

 

Compte rendu de la négociation salaire 2017 dans les activités des déchets signé par la Fédération des Transports et de la Logistique FO-UNCP.cliquez ici pour lire la suite

Secteur remontées mécaniques et saisonniers

 

Arrêté du 5 octobre 2017 fixant la liste des organisations syndicales reconnues représentatives dans la convention collective nationale des remontées mécaniques et domaines skia- bles (no 0454) 

 

Le compte rendu de la commission paritaire du 14 juin 2017 peut     être consulté sur le lien ci-dessous

 

cliquez ici pour lire la suite

Secteur des transports urbains de personnes

 

-Grève des transports Urbains Maintenue

 

-Tout ce que vous devez savoir sur l'obligation de préavis, la continuité du service public, la procédure obligatoire avant le dépôt du préavis de grève, l'exercice du droit de grève avec la continuité du service public.  

Cliquez ici pour consulter le document

 

SECTEURS TAXIS et VTC

 

4 arrété concernant la formation continue des conducteurs de Taxis et de VTC ont été publié au JO du 1 septembre 2017 A lire dans l'actualité des taxis et VTC

Secteur juridique

 

-Vous y trouverez toute l'actualité juridique.

ainsi qu'une page spéciale ordonnance reformant le code du travail et la mise en place du comité social économique

 

 Pour lire la suite cliquez ici 

UN NOUVEAU REGIME DE PREVOYANCE

ePaper
UN NOUVEAU RÉGIME DE PRÉVOYANCE
POUR LES SALARIÉS DES PROFESSIONS DES TRANSPORTS ET DES ACTIVITÉS DU DÉCHET
Depuis le 1er janvier 2017, ces salariés disposent d’un compte personnel de prévoyance avec :
➜ Des points d’activité acquis depuis le début de leur carrière pour bénéficier de garanties en cas d’invalidité ou d’inaptitude à la conduite.
➜ Des points de solidarité qu’ils peuvent obtenir en suivant des actions de prévention pour accéder à des services d’accompagnement
en cas de sinistre.

Partager :

                                        Nos partenaires

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Fédération FO-UNCP